12ème congrès du développement durable suisse

Le château d’eau Suisse, un mythe a priori inébranlable, subit aujourd’hui un dérèglement important : le changement climatique fait fondre les glaciers et la limite des chutes de neige monte. La nature et l’agriculture, mais aussi les hommes sont menacés, d’ici peu d’années déjà, de pénurie d’eau.

Des précipitations extrêmes mènent à des inondations et des laves torrentielles destructrices. L’utilisation intensive des eaux suscite des extinctions d’espèces. Et la promotion de l’énergie hydroélectrique accentue le conflit d’intérêts entre sécurité énergétique et protection des eaux.

Ce sont des raisons suffisantes pour qu’au 12e congrès du développement durable suisse on se demande comment rattraper la situation. Ce sera l’objet de trois blocs thématiques orientés sur l’action :

-> Château d’eau Suisse : nouvelle normalité des extrêmes

-> Ènergie hydroélectrique : sauver le climat ou sacrifier les espèces

-> Stress hydrique mondial : la Suisse n’est pas une île

Au 12e eco.congrès nature, au théâtre de Bâle, vous attendent des interventions centrales informatives, des débats, des ateliers et la traditionnelle remise du prix suisse du développement durable, prix eco.ch, dans trois catégories. Aux près de 800 participants, le congrès offre –  ponctué de surprises culinaires -  suffisamment de temps pour consolider les réseaux existants, nouer de nouveaux liens et approfondir son expertise pour des projets futurs.

Pour s'inscrire: eco.ch/congres - les membres d'equiterre bénéficient d'une réduction de 20%

 

 

Plus d'infos

31 mars 2017
Bâle - Théâtre de Bâle

Téléchargement